Savoir désobéir pour mieux innover et réussir

Savoir désobéir pour mieux innover et réussir – HBR.

Ne serait-ce pas à soi-même qu’il faudrait savoir désobéir ? Et plus particulièrement à son stress, celui causé par ses prédateurs internes, ses croyances limitantes ?

Désobéir est une excellente manière de sortir de la routine, d’accepter et assumer prendre un risque. Cela nous branche sur notre système de gouvernance préfrontale, là où se trouve notre intelligence créative et intuitive. S’autoriser à désobéir à ses certitudes, ses principes, ses valeurs, ses automatismes ouvrent l’espace, les perspectives, les possibles…

Alors se donner la permission de désobéir à soi, en 1er lieu, est une façon de mettre ses croyances limitantes en sommeil pour tenter d’innover, de libérer son audace. Et c’est plus sécurisant que de désobéir frontalement à son manager…

Le résultat est le même, on a essayé d’innover et c’est bien cela qui compte.

Publicités